Visite et don de l'UAT Suisse à l'orphelinat Great Mission International (GMI) à Kpalime

Suite au courrier de l’orphelinat Great Mission International portant sur une aide à l’endroit de l’Association Unis Avec le Togo (l’UAT-Suisse) dans la recherche de financement pour la bonne marche de leur mission de prise en charge des enfants orphelins et abandonnés dans la préfecture de Kloto, plus précisément dans la ville de Kpalimé au Togo, l’association UAT-Suisse œuvrant principalement dans l’humanitaire, a jugé indispensable d’effectuer une visite au sein de l’orphelinat afin de toucher du doigt les réalités auxquelles fait face le centre et voir dans quelle mesure apporter son aide pour la prise en charge de ses enfants.

Il était question dans le courrier d’une aide de recherche de financement pour la mise en place d’une ferme d’élevage de poulet de chair associer au maraichage adressé par le centre GMI à l’association UAT-Suisse. En effet, les charges de l’orphelinat deviennent de plus en plus élevées alors que le centre ne vit qu’uniquement que des dons de ses partenaires ainsi que des bonnes volontés. Afin de ne pas dépendre uniquement de ses sources citées plus haut, le centre pense réaliser des activités génératrices de revenu pour amortir considérablement les dépenses. C’est ainsi que le centre a acquis un terrain pour la réalisation d’un projet d’élevage de poulet de chair associer à la culture des produits maraichers. Afin de mettre en place ce projet qui demande un financement, le centre a fait appel à l’association UAT-Suisse dans la recherche de financement. C’est ainsi que cette dernière a jugé nécessaire d’effectuer une visite pour s’acquérir du fonctionnement du centre et voir dans quelles mesures aider le centre dans la réalisation de ce projet.

Ci-dessous, vous pourrez voir plusieurs photos, des vidéos et obtenir le dossier complet concernant cette visite.

L’UAT-Suisse sort satisfait d’avoir touché du doigt les réalités et les conditions dans lesquelles vivent ces enfants orphelins et démunis. Par ailleurs vue les conditions déplorables qui sévi au sein du centre malgré tous les efforts des uns et des autres pour donner une meilleure condition de vie a ces enfants, l’UAT repars attrister et veut œuvrer dans la recherche de ce financement pour le lancement de ce projet qui pourra aider considérablement à donner davantage une lueur de sourire à cette jeunesse. 

Ainsi, le projet soumis a été amélioré pour la recherche de financement par le cabinet partenaire et L’UAT-SUISSE formule ainsi à ses partenaires techniques et financier d’œuvrer par leurs divers appuis à l’effectivité de ce projet. 

Fermer le menu